Infos pratiques DÉCÈS

L’affaire Vincent Lambert nous ramène à la question du problème de fin de vie.

Pour éviter tout problème, une personne majeure peut, si elle le veut faire une déclaration écrite appelée « directives anticipées  » pour préciser ses souhaits concernant sa fin de vie et qui aidera les médecins à prendre leur décision.

Ce papier peut être fait sur papier libre. Mais la création d’un dossier médical partagé (DMP) permet d’y faire enregistrer           vos directives anticipées. 

Ces directives anticipées ont une durée illimitée mais peuvent être modifiées ou annulées à tout moment.